Impact des aliments et des activités sportives sur la prolifération des tissus adipeux

Impact des aliments et des activités sportives sur la prolifération des tissus adipeux

La distribution de graisse dans le corps humain se fait à un âge avancé. Les facteurs qui déterminent la forme et la silhouette dépendent principalement de la génétique, du sexe, de l’activité physique et de l’apport calorique. La génétique détermine le nombre et la répartition individuelle des cellules graisseuses, qui restent fixes et ne se multiplient pas ni après la puberté ni au fil du temps.

Alimentation et exercices VS graisse

Il est vrai que l’alimentation ou l’exercice peut entraîner une augmentation ou une diminution de la masse graisseuse. Mais, les habitudes alimentaires ont peu d’influence sur le nombre ou la répartition des cellules graisseuses. Ainsi, le nombre total de cellules adipeuses d’un individu reste constant pour la vie, en dehors d’un apport calorique excessif ; il n’est pas possible de perdre une cellule adipeuse, une fois qu’elle a été créée. C’est pour cela qu’on parle de bourrelets de graisse résistants aux régimes d’amincissements.

 

En outre, si une personne est génétiquement prédisposée à avoir beaucoup de d’amas adipeux dans la région des hanches et moins dans les parties supérieures du corps, il ou elle aura la même silhouette pour toute leur vie. Par conséquent, les régimes alimentaires sévères ainsi que l’effort physique intensif auront peu d’effet sur cette distribution de graisse. De ce fait, la personne réussira à perdre du poids et conservera les mêmes courbes sur les hanches, à l’extérieur des cuisses, aux genoux, etc. Cependant, ces dépôts tenaces de graisse apparaissent parfois seulement après l’âge de 30 ans ou après la grossesse.

Enlever définitivement les tissus adipeux

La liposuccion est une solution chirurgicale qui vise à extraire définitivement les tissus adipeux en réduisant le nombre des cellules graisseuses disponibles dans le corps. En effet, la réduction des dépôts de graisse isolés chez des personnes qui sont physiquement actifs avec un poids normal ou légèrement élevé permet d’agir sur la graisse tenace.

L’approche chirurgicale est également envisageable pour les personnes en surpoids. Toutefois, une motivation accrue est recommandée pour perdre du poids davantage afin d’atteindre l’objectif souhaité.

Des recherches scientifiques sont actuellement menées sur l’interaction du corps humains suite au la liposuccion en prenant en considération l’implication de l’état psychique, et les hormones.